Assises du Tourisme brassicole #2 : Bilan

Vendredi 11 octobre, L’Echappée Bière organisait les deuxièmes Assises du Tourisme Brassicole au siège de Région Hauts-de-France. Cette deuxième édition faisait écho à une première mouture de l’événement, en 2017, dans ces mêmes locaux.

Conférence tourisme brassicoleCette année, les objectifs étaient nombreux :

  • établir un état des lieux du tourisme brassicole, des projets et initiatives en cours, en projet ou ayant vu le jour
  • confirmer et faire connaître la volonté de nombreuses collectivités (Hauts-de-France, Grand-Est, Ardennes, Métropole européenne de Lille notamment) de s’engager et de soutenir le Tourisme Brassicole
  • créer des synergies autour de nouveaux projets dans un contexte favorable
  • évoquer les « derniers » freins à un développement plus important encore du tourisme brassicole, notamment le besoin d’unité des brasseurs ou encore le retour sur investissement du tourisme brassicole

Entre 120 et 130 participants ont répondu présent à notre appel, parmi lesquels de nombreuses collectivités, offices de tourisme, brasseurs, CHR, et autres acteurs divers et variés du monde du tourisme, de la bière, ou tout simplement issus du tissu économique local.

La journée a été introduite par Florence Bariseau, Vice-Présidente Tourisme à la Région Hauts-de-France, François Navarro, DG de l’agence d’attractivité Hello Lille, et Matthias Fekl, Président de Brasseurs de France, qui tous ont affirmé la volonté de chacune de leur institution à s’investir dans le Tourisme Brassicole.

Les tables rondes du matin ont permis de faire émerger plusieurs points, parmi lesquels :

  • nécessité de définir les cibles du Tourisme Brassicole
  • besoin d’outils promotionnels portés par la filière et les collectivités
  • nécessité d’un outil/équipement totem
  • besoin de faire émerger des acteurs ambassadeurs/militants en faveur du Tourisme Brassicole

L’après-midi, 3 cycles de travail étaient proposés, pour 3 cibles clés en ce qui concerne notre sujet : brasseurs, collectivités, CHR.

Concernant les travaux destinés aux Collectivités, l’exemple du collectif « Fan de Chenin » (https://fandechenin.com/fr/fan-de-chenin) a permis de faire remonter l’idée de la création de kits ambassadeurs, à destination des acteurs les plus impliqués dans la démarche. Lors du deuxième groupe de travail, trois idées majeures ont été retenues pour développer le Tourisme Brassicole, suite à un exposé sur les facteurs-clés de succès de l’oenotourisme : qualité esthétique de la présentation de l’offre, la bière au coeur de l’offre gastronomique, la promotion par un programme événementiel. Ce groupe de travail a également évoqué la pertinence d’un label Tourisme Brassicole, dont il resterait à définir les contours.

Le groupe de travail CHR a de son côté évoqué la difficulté à mettre en valeur et présenter clairement son offre de bière, ainsi que le manque de connaissances sur la bière des gérants de bars et restaurants. Un sujet relatif à la formation émerge donc tout naturellement. Autre point important : la mise en place d’événements autour de la bière pour faire vivre/animer ces établissements. A été évoquée la création d’une boîte à outils simple pour la mise en place rapide d’événements brassicoles dans les établissements. Ce groupe a clos sa journée en affirmant la pertinence, en restaurants, de pousser les accords mets-bières et leur immense richesse aromatique.

Concernant le cycle « Brasseurs », a été à nouveau évoqué le retour sur investissement extrêmement positif des investissements consentis en matière de tourisme, se basant sur l’expérience de l’Estaminet Anosteke, et des Champagnes Pannier. A noter l’axe tourisme d’affaires, largement ciblé. Côté client, les travaux ont mis en avant le besoin d’identifier les besoins (« ce que le touriste veut devenir lors de son expérience touristique ») : souhaite-t-il se détendre, s’échapper, goûter la gastronomie locale… ? De même qu’il importe de se pencher sur leurs besoins, il importe aussi de s’intéresser au souvenir laissé par la visite (questionnaires de satisfaction ?). Enfin, le digital a été présenté comme facilitateur de visite dans es brasseries n’ayant pas les moyens humains d’assurer des visites qualitatives.

La journée s’est conclue par la remise des premiers Prix du Tourisme Brassicole, qui avaient reçu 48 candidatures venant de toute la France. Le jury, composé d’Audrey Labre, ancienne chargée de mission chez Brasseurs du Nord, Maxime Costilhes, secrétaire général de Brasseurs de France,Nathan Wisniewski, Responsable de marché Europe de l’Ouest chez Lesaffre-Fermentis, Romain Salles, fondateur de l’agence d’oenotourisme Idego (Lyon), et Olivier Faure, co-fondateur de L’Echappée Bière, a décidé des lauréats suivants :

– Accueil en brasserie : 1. Anosteke L’Estaminet 2. Villa Météor 3. Brasserie du Vignoble

– CHR : 1. Restaurant le Two Dudes 2. La Capsule 3. La Fine Mousse

– Collectivités : 1. Région Hauts-de-France 2. Musée de Stenay 3. Visit’Ardenne

– Innovation numérique : 1. Une bière & Jivay 2. Beerhive App 3. Le Podcapsuleur

Pour conclure, les choses avancent, parfois moins vite que beaucoup l’espéreraient, mais c’est un peu le propre de ces projets « filière ». Le soutien inconditionnel de nombreuses collectivités devraient aider à faire émerger à court ou moyen terme de beaux projets. Rendez-vous en 2021 pour faire le bilan !

Laureat tourisme brassicole

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *