Bruxelles en deux jours : profiter comme un local

Bruxelles le temps d’un weekend : à pieds et à proximité !

Contrairement à d’autres capitales aux dimensions monumentales, la ville de Bruxelles se découvre et s’apprécie en quelques jours… à pied ! Inutile de se perdre dans le labyrinthe des métros souterrains, ou de perdre une demi-journée pour rejoindre son hôtel. En effet, le Palais Royal, la Grand Place, le Mannekenpis, des musées au top, et même les institutions européennes sont à proximité !

Encore faut-il savoir où aller pour transformer votre petite escapade de fin de semaine en véritable expérience chaleureuse et empreinte de gaité.

Le samedi dans la capitale Belge:

De la culture et des incontournables à Bruxelles pour débuter

Commencez votre week end par un détour… par l’église !

La Cathédrale Saint-Michel et Gudule, est un chef d’œuvre gothique du XIIIème siècle qui a survécus aux guerres de religions, aux bombardements et aux incendies. Contrairement à d’autres cathédrales en Europe, ici, pas de file d’attente ! Pas de tickets payants, ni de réservation obligatoire ! La Cathédrale n’est pas un lieu touristique, mais un lieu de culte actif et hautement respecté par la population. Même si la fréquentation de l’église a fortement baissé ces dernières décennies, et que le pays se définit aujourd’hui comme un Etat neutre, la Belgique est de tradition catholique depuis le haut Moyen ge, ce qui se ressent à chaque coin de rue.
Entrée gratuite, ouvert les jours de 07h30 à 18h, sauf les dimanches. Visites guidées le samedis rares, mais possible ; à vérifier sur place.

A deux pas de la Cathédrale, octoyez-vous une petite visite du Musée de la BD qui vous replongera en enfance. Tintin, Milou, les Schtroumpfs… sont sortis de l’imaginaire belge ! Ce musée est installé dans un bâtiment art nouveau conçu par Victor Horta en 1906 pour abriter les grands magasins de tissus Waucquez.

Quality Academy – Launch of the Comic Strip Season
Centre Belge de la Bande Dessinée – Belgisch Stripcentrum – Belgian Comic Strip Center
© visit.brussels – Jean-Paul Remy – 2019

Rue des sables, ouvert tous les jours de 10 à 18h, entre 7 et 10€
https://www.cbbd.be/fr/accueil

Une pause déjeunée branchée bien méritée

Pour le déjeuner, vous avez le choix : un « stuk » à la Brasserie Horta dans le musée de la BD, ou alors direction le Wolf, le nouveau Food Market tendance ! Le concept est simple : 16 restaurants tous différents réunis dans un grand espace pour une expérience culinaire à travers le monde. Une découverte conviviale et tendance !
À deux pas du musée de la BD, rue du Fossé aux Loups 50, ouvert tous les jours de 11h30 à 23h. Attention, les réservations ne sont pas possible et, au vu du succès depuis son ouverture, il est souvent difficile de trouver une place assise.

Partez ensuite flâner et profiter des terrasses dans les Galeries Royales de Saint-Hubert. Depuis 1847, les bruxellois s’y rendent toujours autant pour profiter des magasins chic et tendance, pour boire un café en terrasse où manger un « stuk » à la Taverne du Passage avant de se rendre au Théâtre Royale des Galeries, au cinéma ou encore au Théatre du Vaudeville. Vérifiez les spectacles du jour ! Anecdote importante, c’est ici que Victor Hugo a joué la première des Misérables, durant son exil bruxellois (décembre 1851-août 1852) !

Wolf, le nouveau Food Market bruxellois ouvre ses portes ce samedi ...Une après midi gourmande et conviviale

L’après-midi, autre idée sympa : découvrir Bruxelles à travers un jeu de piste… à la bière ou au chocolat !

Le scénario ? Louis Pasteur, scientifique renommée, spécialiste en levures dans les brasseries, rend visite à son ami et confrère bruxellois, Gaston Delforge. A son arrivée, son ami belge a disparu dans des conditions étranges. Votre mission : aider Louis Pasteur à retrouver son compagnon… en trempant vos lèvres dans un breuvage houblonné ou en mangeant des pralines de haute qualité !

Ce jeu de piste permet de visiter la ville de bar en bar ou de chocolatier en chocolatier. Par équipes, vous serez munis d’un roadbook qui vous donnera quelques infos essentielles sur le patrimoine rencontré au fil des rues : la Grand Place, Mannekenpis, Saint-Catherine, la Bourse, le chien qui pisse – Zinnekepis… Vous sillonnez ainsi rues et ruelles de la ville pendant 3 heures avec plusieurs défis à relever ; un défi d’orientation pour trouver les bars ou les chocolatiers, un challenge photo, des énigmes d’observation et de culture générale, mais également et surtout le défi de la dégustation. A l’aveugle, les participants goûtent 4 galopins de bières ou plusieurs pralines de grands chocolatiers et doivent deviner leur provenance, les goûts, les familles… Challenge accepted !

Un compromis agréable entre découverte, culture, fun et… gourmandise ! Tous les samedis à partir de 14h30. Durée 3h, 26€. Réserver en  ligne 

Un dimanche comme les Bruxellois

On flâne au marché, on prend l’apéro, on se laisse vivre.

Le dimanche, c’est le moment d’un plongeon dans la culture et les habitudes locales…

Commencez votre journée par le marché au puce de la place du jeu de balle, dans le quartier des Marolles ! Chiner, flâner, dénicher une rareté… Se détendre, boire, manger, écouter de la musique… c’est le meilleur moment pour se mélanger avec les locaux et s’imprégner de la culture bruxelloise ! Parce que c’est là, dans ce quartier populaire semblable à un village, que bat le cœur de la capitale belge. C’est ici que se retrouvent les « ketjes », les « meys » et les « peys » qui symbolisent l’identité de la ville. On se retrouve ici, tous les jours de la semaine, mais surtout les dimanches avant d’aller boire l’apéro dans le café le Volle Brol ou La Brocante. Puis, suivez les locaux pour une bonne soupe à l’oignon ou les meilleures croquettes de crevettes de Bruxelles dans les tous petits restaurants typiques et conviviaux du quartier.

Ensuite, prenez l’ascenseur des Marolles pour vous rendre au palais de justice. Vous aurez une vue panoramique de Bruxelles amusante.

 

Un dimanche dans le quartier des Marolles | Visit Brussels

Le légendaire marché au puce des Marolles – Source Visit Brussels

 

N’oubliez pas d’admirer le plus grand Palais de Justice du monde ! Observez surtout les échafaudages : vous pensez que les Belges rénovent le bâtiment, n’est-ce pas ? Eh bien vivant à Bruxelles depuis ma naissance (en 1985), je n’ai jamais vu cet édifice sans les échafaudages ! Une campagne de restauration de l’imposant ouvrage de l’architecte Joseph Poelaert avait été lancée il y a près de quarante ans. La rénovation devait prendre quelques années. Mais… en Belgique on aime débattre de tout. Suite à de trop longs bavardages qui ont retardé le début des travaux, la société de rénovation est tombé en faillite… Quatre décennies plus tard, les échafaudages sont toujours là. Pire, certains avaient d’ailleurs dû être eux-mêmes… rénovés ! Une pure histoire belge ! Le gouvernement a promis en 2018 la fin des rénovations en… 2028.

Épris de culture et d’histoire, férus d’architecture ? Passez par la belle place du Sablon, remontez vers la Place Royale et rendez-vous au Magritte Museum, un véritable must ! 230 œuvres et archives y sont présentées, pour plonger dans le monde surréaliste du surréalisme. Situé sur la place Royale, le musée fait partie des bâtiments principaux des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Il et facilement accessible en transport en commun ou simplement à pied.

Fermés les lundis, à partir de 10€, possible de combiner avec le Musée Royaux des Beaux-arts. Info sur https://musee-magritte-museum.be/fr

Pas de Bruxelles sans les institutions et le roi

A deux pas, ne manquez pas le Palais Royal de Bruxelles. Il n’y a certes pas de relève de garde comme en Angleterre, mais le palais est plus grand que Buckingham Palace ! Malheureusement, seule une contemplation de la façade extérieure est possible ; le Palais est le lieu de travail principal et quotidien du Roi, donc fermé au public (hormis quelques semaines pendant les vacances d’été, quand le Roi et sa famille sont en vacances)
Ouvert et gratuit pour le public chaque année du 22 juillet à début septembre

Palais royal de Bruxelles — Wikipédia

Le palais royal de Bruxelles sous le soleil

Si il vous reste encore du temps et de l’énergie, dirigez-vous vers le quartier Européen, à 20 minutes à pieds du Palais Royal. Dirigez-vous d’abord vers la place du Luxembourg pour admirer le Parlement Européen, bâtiment imposant avec des visites possible en semaine. Nous conseillons surtout de visiter le Parlementarium : une expérience gratuite qui permet de mieux comprendre les institutions européenne de manière sympa. Puis direction Commission et Conseil Européen, au rond-point Schuman. Impossible de visiter l’intérieure des bâtiments pour des raisons de sécurité évidentes. Mais ce lieu est hautement symbolique : lieu de création de droit européen, lieu d’unification, lieu de valeur et de solidarité… mais également lieu de manifestation, de protestation et de contestation de la population européenne. Il fait d’ailleurs souvent l’objet de fermetures avec une présence massive de policiers et de… barbelés.

De loin vous apercevez les arcades du Parc du Cinquantenaire. Construit à l’origine pour fêter le cinquantenaire de la Belgique, le parc permet une balade agréable vers ce monument imposant et plusieurs musées l’entourent : les Musées de l’armée, le Musée de l’aviation, le Musée de l’automobile, et les Musées royaux d’art et d’histoire qui présentent de vastes collections d’objets et des reconstitutions de sites de tous les continents.

Si la fatigue se fait ressentir, vous pouvez prendre le métro à Mérode ou à Schuman pour retourner au centre-ville. Puis retour chez vous des souvenirs plein la tête !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *