Bordeaux : la Dolce Vita à la française

Il y a quelques semaines nous vous faisions découvrir la ville de Bordeaux à travers des activités et des visites. On vous en apprenait plus sur nos activités autour de la bière, telles que notre jeu de piste « La Bière Philosophale » et dégustation de bières. Des activités adaptées pour les particuliers, pour les EVG/EVJF ou encore pour des team building et évènements d’entreprise. On revient sur le sujet pour vous en dire plus sur l’histoire de Bordeaux et de ses quartiers, qui font d’elle une ville attractive et touristique.

Le quartier de la grosse Cloche, les Trois portes de Bordeaux, la Cathédrale Saint André.. Tant de lieux qui font de la cité bordelaise, une pièce unique du patrimoine français.

Bordeaux, l’art de bien vivre

Ville prisée des Français, Bordeaux fait partie de ces lieux où il fait bon vivre. C’est également une destination appréciée des touristes étrangers attirés par la beauté des paysages le long de la Garonne et du patrimoine historique.

Mais que connaissez-vous vraiment de l’histoire des quartiers de Bordeaux ? Nous vous proposons un petit tour d’horizon pour vous éclairer sur la question. Anecdotes et visite des quartiers sont au programme, en commençant par le fameux quartier de la grosse Cloche.

La Grosse Cloche, vestige des remparts de la ville

Classée au titre des monuments historiques, la grosse cloche de Bordeaux  qui se dresse au cœur de la ville est l’un des plus vieux beffrois de France.
C’est un des rares monuments de Bordeaux datant du Moyen Âge qui soit resté intact (malgré sa restauration en 2016).

Vous remarquerez que sa notoriété est importante, et que lorsque l’on évoque Bordeaux, la Grosse cloche est une image très évocatrice de la ville. Elle est l’un des symboles forts de l’histoire de Bordeaux. Dans le passé, sa fonction était de donner le signal des vendanges et alerter la population en cas d’incendies. L’édifice médiéval servait également de porte principale entre les remparts pour protéger le faubourg, initialement appelé le quartier Saint-Eloi. Par la suite elle devint même une prison au XVIème siècle. Puis sous le règne d’Henri II on ajouta au monument la cloche et la belle horloge astronomique.  

Clocher de l’ancien hôtel de ville, la grosse Cloche figure sur les armoiries de Bordeaux. Elle est surmontée par une girouette avec un léopard d’or symbole de la Guyenne ( ancienne province du sud-ouest de la France qui avait pour capitale Bordeaux ).
Si vous avez l’occasion de la visiter, sachez que derrière les murs du monument se cache le mécanisme de l’horloge. Ainsi que les cachots, dont les empreintes des quelques prisonniers marquent les lieux.

Le son émis par la grosse cloche rythme la vie bordelaise depuis le XIIIe siècle. Pour la petite anecdote : une inscription en latin se trouve gravée à l’intérieur de la Grosse Cloche fondue en 1775. Sa traduction est «  Mes coups marquent le temps, ma voix appelle aux armes, (…) j’ai des chants pour tous les bonheurs, pour tous les morts j’ai des larmes ».

Ce monument illustre bien l’histoire de Bordeaux au cours des siècles. Maintenant, continuez votre balade dans la rue St-James et prenez plaisir à errer dans les ruelles pavées, à la rencontre de jolies boutiques. Cela vous vaudra surement un coup de cœur pour la vie à la bordelaise.

Cette (re)découverte vous a plu ? On continue sur la même voie à la rencontre de plus encore…

Le quartier de l’hôtel de ville – Pey Berland – Saint Christoly

Pour vous situer, l’église Saint-Christoly, disparue aujourd’hui mais qui a rythmé la vie du secteur durant plus de 700 ans, a donné son nom à la place puis au quartier. Il s’agit sans doute du plus vieil arrondissement car il a eu, dans l’histoire de Bordeaux, la fonction de port de la cité celtique puis romaine.

Aujourd’hui, il est le quartier le plus fréquenté et huppé de la ville. On y retrouve des lieux emblématiques comme notamment le Palais Rohan, ancienne résidence impériale de Napoléon 1er, devenu l’hôtel de ville en 1835, et l’impressionnante cathédrale Saint-André. C’est aussi un quartier très culturel qui abrite le Musée des Beaux-Arts, ainsi que le Musée d’Aquitaine.

Près de l’Hôtel de ville, admirez la cathédrale Saint-André, le plus beau monument religieux de Bordeaux. La cathédrale est classée monument historique et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998. Située sur la place Pey Berland, face au Palais Rohan, la Cathédrale Saint André délimite le Vieux Bordeaux et la ville moderne. La configuration de la Cathédrale est marquée par un clocher indépendant qui se dresse dans le ciel bordelais. Pour les plus courageux, vous pouvez gravir le clocher pour y découvrir une vue imprenable sur Bordeaux et ses monuments.

On vous conseille vivement d’emprunter la direction de ce quartier dynamique centré autour de la place Pey-Berland. Des adresses emblématiques de la ville y sont aussi installées telles que le Théâtre du Femina, la Librairie Mollat, ou encore le cinéma Utopia.

Le charme de Bordeaux au fil des ambiances de ses quartiers

Direction la rue Sainte-Catherine, autre endroit très fréquenté de la ville. Longue de 1,2 kilomètres, il s’agit de l’artère commerçante la plus grande d’Europe. De quoi trouver son bonheur à coup sûr, pour tous les styles et tous les budgets. Ce qui fait aussi le charme de Bordeaux ce sont les petites boutiques et friperies plus confidentielles dispersées un peu partout dans les ruelles alentours. Si vous avez de la chance vous trouverez surement de belles pépites, de quoi chiner des pièces uniques 😉

On continue de flâner dans la ville, avec cette fois le quartier de Saint-Michel, avec les terrasses ombragées de la place du même nom. Laissez-vous séduire par son atmosphère populaire et détendue, dans cet endroit typique de Bordeaux.

On vous a parlé précédemment de la porte de la grosse Cloche, mais ce n’est pas l’unique porte encore debout aujourd’hui. A l’époque Médiévale, la cité bordelaise était protégée par des remparts, disparus aujourd’hui, mais dont on retrouve les vestiges : ces portes qui délimitent le parcours de la forteresse du passé.

Parmi elles, il y a la porte Cailhau, haute de 35 mètres, de laquelle vous pourrez profiter d’un panorama grandiose sur les quais et le pont de pierre. Des noctuvisites organisées le mardi à 21h30 vous donne l’occasion de faire cette escapade de nuit pour capturer des images de Bordeaux by night (plus d’informations sur le site de l’office du tourisme ). Les autres ouvertures en forme d’arc de triomphe, vertiges d’un passé mouvementé sont les portes d’Aquitaine, de Bourgogne, Dijeaux et porte de la Monnaie. La porte d’Aquitaine sur la place de la Victoire constitue l’un des passages principaux pour accéder à la rue Sainte Catherine.

Une ville moderne et une ambiance détente assurée

Face à ce riche passé ancré dans la culture, Bordeaux est aussi une ville qui évolue avec son temps, et cela se ressent dans ses aménagements qui se fondent dans le paysage. Des combinaisons du style ancien de l’architecture avec des installations plus modernes donnent un nouveau visage au tourisme bordelais.

L’illustration parfaite de cette évolution est le miroir d’eau, situé face à la Place de la Bourse, entre le Quai de la Douane et le Quai de Louis XVIII. Les 2 cm d’eau sur l’étendue de granit reflètent les façades et la place de la Bourse dans leur intégralité. Sans lui voler la vedette, le miroir d’eau sublime un peu plus le bâtiment monumental vieux d’environs 3 siècles. Ce lieu devenu le terrain de jeu des enfants et de flânerie pour se rafraîchir par temps estival est davantage devenu un lieu prisé pour les amateurs de photographies.

En termes d’innovation, on peut également évoquer le quartier Darwin de la rive droite. Lieu alternatif, basé sur un modèle éco-responsable, à l’ambiance street art et détente, une bière à la main brassée sur place au bord de la Garonne. Si vous ne voyez plus à quoi on fait référence, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à notre article “Visiter Bordeaux : des bonnes idées d’activitésdans lequel nous vous parlons plus en détails de ce quartier très fun.

On vous a décrit l’histoire de Bordeaux avec ses monuments, le Bordeaux dynamique avec ses lieux les plus fréquentés, le Bordeaux moderne et bon-vivant, parlons maintenant du Bordeaux festif.

Une ville qui sait s’amuser : Bordeaux Fête le Fleuve 2019

Chaque année ce sont des millions de touristes qui affluent en Gironde, pas surprenant lorsque l’on s’aperçoit des innombrables atouts que possède la ville niveau tourisme.

Côté événement, si vous cherchez une bonne occasion de célébrer à Bordeaux, on a ce qu’il vous faut. Bordeaux Fête le Fleuve 2019 est la 11ème édition d’un événement qui marque souvent l’ouverture d’une nouvelle saison culturelle. Cette année c’est l’intitulé “ Liberté ! Bordeaux 2019 ” qui lance le programme des différentes animations qui prendront place. Des concerts gratuits, des animations nautiques, des expositions, des stands gastronomiques, un spectacle pyrotechnique sur la Garonne, des grands voiliers.. Bordeaux sera sous son meilleur jour sur la période du jeudi 20 au dimanche 23 juin 2019.

Notre visite s’arrête sur cette dernière note festive. Nous espérons vous avoir donné envie de venir visiter Bordeaux, et peut-être de vous avoir inspirer à travers ce petit programme de visite. L’Échappée Bière est fière de représenter toutes les villes dans lesquelles le tourisme brassicole a de beaux jours devant lui.

Notre jeu de piste « La bière Philosophale » inédit et original, vous fera voyager dans la cité historique de Bordeaux inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO à travers les différents quartiers évoqués ci-dessus. Cliquez vers le lien suivant pour plus d’informations et pour réserver vos places pour notre jeu de piste.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *