Retour de la Brasserie Motte-Cordonnier à Armentières

C’est officiel, la brasserie Motte-Cordonnier, va reprendre du service sous peu. L’Échappée Bière était au lancement de la nouvelle bière Motte-Cordonnier et vous fait part de son histoire.

La brasserie Motte-Cordonnier fait son grand retour

Une des plus vieilles brasseries de France

Véritable château de l’industrie, la brasserie Motte-Cordonnier, encore visible aujourd’hui, possède un riche passé brassicole.
Datant de 1650, c’est la brasserie la plus ancienne d’Armentières. L’ancien bâtiment avait été construit en 1891 et détruit durant la Première Guerre Mondiale.
En 1922, les établissements Motte-Cordonnier sont érigés de nouveau, à un endroit stratégique desservi par la route, la voie ferrée et la lys.

Dans les années 1970, les nouveaux modes de consommation impulsent l’explosion de la grande distribution et modifie le modèle de production de la bière.

Motte-Cordonnier, première brasserie moderne et industrielle du nord

A sa création, le projet fut de construire une brasserie industrielle et moderne. Le brasseur René Motte, souhaitant perpétuer la tradition familiale du brassage reprend les rennes et s’attelle à agrandir l’outil de production. Car à l’époque la Brasserie fournit plus de 400 estaminets de la ville d’Armentières.
En 1914 la guerre repousse le projet d’agrandissement. Trop proche de la ligne de front, la Brasserie subit des dégâts importants qui la rendent inopérable. En 1920 la Brasserie est réimplantée le long de la Lys : usine à château, dont l’architecture rappelle celle des beffrois aux briques rouge du Nord.
La nouvelle usine est inaugurée en 1923, elle comporte cette fois une brasserie et une malterie, propice à améliorer les conditions de production de la bière. Tout le processus de brassage a donc lieu sur place.
Cependant un nouveau principe de fermentation de la levure à basse température y est réalisé. Il assure la fabrication d’une bière stable toute l’année dans un contexte où les brasseries du Nord sont encore très artisanales et ont une production de proximité.

Un patrimoine industriel exceptionnel

Classé monument historique en 1999, ce château de l’industrie possède encore 3 cuves en cuivre. Grâce à son agrandissement et l’utilisation des dernières technologies pour le brassage, la production de bière augmente considérablement.
La brasserie réalisait jusqu’en 1965 l’opération de maltage mais son activité brassicole cesse en 1993.
Aujourd’hui le temple de la bière de la ville d’Armentières va cependant renaître grâce à ses héritiers.

(photo)

La brasserie armentiéroise fait son grand retour

Une aventure familiale et entrepreneuriale

La brasserie entre dans la famille en 1752. René Motte, fils d’Edmond Motte, se retrouve à la tête de la Brasserie en 1898.

Au début du 21ème siècle, la bière n’est plus produite à Armentières mais l’initiative entrepreneuriale de femmes et d’hommes passionnés va relancer progressivement l’activité brassicole.

En 2015 la reprise des traditions brassicoles de la ville d’Armentières voyait le jour grâce au projet d’insertion par le travail de personnes handicapées. L’association des Papillons Blancs avait investi dans la création de la bière la Léonce, dans la micro-brasserie installée dans les locaux de l’ESAT.

Aujourd’hui Motte-Cordonnier fait son grand retour dans sa ville natale. A tour de rôle, chaque génération bercée dans le domaine brassicole s’est impliquée dans ce projet. Finalement ce sont les descendants de la famille Motte, qui reprennent le flambeau pour refaire du terrain de jeu de leur enfance, la fameuse Brasserie armentièroises que leur ancêtres ont connu .

Cette entreprise est un projet chargé de valeurs familiales et porté par une forte cohésion entre les descendants Motte-Cordonnier. Un héritage qu’ils brandissent fièrement et qu’ils s’appliquent à faire revivre, toujours entourés par la bienveillance de chaque acteur nécessaire à l’élaboration du projet.

Une première bière Motte-Cordonnier dès le 5 avril

Relancer la bière Motte-Cordonnier c’est à la fois se servir de ce riche passé pour asseoir sa  légitimité et conquérir un nouveau public . Un défi qui allie tradition et modernité, savoir-faire historique et innovation.

La première bière sera ainsi nommée la René, en hommage à René Motte, arrière-grand-père de la nouvelle génération qui entreprend la relance de Motte-Cordonnier.

Maintenant que vous en savez plus sur Motte-Cordonnier, n’attendez pas pour déguster cette bière de caractère, généreuse et  brillante avec sa robe dorée. Vous pouvez la retrouver en bouteille de 75cl dès le 5 avril dans les commerces de la ville d’Armentières et bientôt dans la Métropole Lilloise.

Que va devenir l’ancien site de la Brasserie Motte-Cordonnier

Un plan de réhabilitation du site de l’ancienne Brasserie Motte-Cordonnier

Un projet d’aménagement résidentiel est sur le point de voir le jour au quartier Salengro d’Armentières, transformant ainsi deux anciennes friches industrielles :
L’ancienne filature de lin Dufour va être investie par un projet d’écoquartier. Tandis que le pôle de loisirs « Euraloisirs », rattaché à la Métropole Européenne de Lille, verra le jour autour du site de la brasserie.

Un immense projet nommé Euraloisirs à Armentières

Situé en face de l’éco-quartier Salengro, ce pôle Euraloisirs réunira diverses activités de loisirs, sport et santé. Au niveau de la brasserie et ses bâtiments historiques sera construit un nouveau quartier résidentiel et commerçant, notamment des habitations de haut standing et de qualité environnementale.

Un retour de la brasserie sur le site historique?

Ancré dans ce territoire qui l’a vu naître, c’est évidemment à Armentières que se trouvera la nouvelle Brasserie. Non pas dans le lieu historique qui sera réhabilité en logement, mais idéalement situé dans le projet Euraloisirs.

 

Quelques images du lancement de la bière « La René » à la mairie d’Armentières le 5 avril dernier

 

 

Sources:

http://www.armentieres.fr/tourisme/rub/page/index.php?page=743

https://www.batiweb.com/actualites/architecture/motte-cordonnier-l-usine-culte-de-la-biere-d-armentieres-2002-04-02-195

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *