Résultat de recherche

En cette fin de période estivale et malgré les bonnes résolutions de fin de vacances, la bière reste une des boissons favorites des Parisiens et Parisiennes.
Comme toutes les rentrées arrivent avec leurs tendances, on remarque que les plus grandes marques de bières s’orientent vers de nouvelles recettes pas si novatrices que ça ! Le houblon est de plus en plus mis en avant sur les images publicitaires, on parle de recette ancestrale empruntée aux moines, et d’histoires de brasseries qui jusqu’à présent nous semblaient être de simples marques pour bières de festival.

L’installation des brasseries artisanales à Paris

 

Le phénomène « craft beer », déjà bien installé aux Etats Unis, a débarqué en Ile de France il y a seulement quelques années avec l’apparition de brasseries urbaines comme BapBap ou la Brasserie de l’Être, qui figurent sur le parcours notre Beer Tour (https://tourisme.echappee-biere.fr/types_animations/visite-paris/).  La bière artisanale continue de prendre ses quartiers en France, surfant sur un effet de mode qui semble s’installer vu le nombre de reconversions professionnelles dans le milieu brassicole et l’ouverture d’une micro-brasserie par jour sur l’année 2018.
Pour rappel, « craft beer » vient de l’anglais et signifie « bière fabriquée à la main », donc on suppose que ce soit une « bière artisanale », produite en petite échelle par une brasserie indépendante.La bière restant un produit peu considéré par le Français toujours un peu « vinocentré », la réglementation est d’autant plus permissive quand il s’agit d’utiliser des termes de styles, ou simplement d’utiliser les termes « micro-brasserie ». La loi française retient la notion de « petite brasserie indépendante », soumise à une moindre fiscalité sur l’alcool produit. Elle est définie par une production annuelle inférieure à 200 000 hectolitres, une indépendance juridique et économique et des installations indépendantes. Dans le milieu brassicole, la question de l’indépendance d’une brasserie peut être sujette à de nombreux débats, le pouvoir étant celui des consommateurs qui choisissent de plus en plus des bières locales si l’on en croit les rayons des supermarchés.
À Paris, on peut maintenant trouver les bières de la Goutte d’Or, de la Brasserie du Grand Paris, et d’autres références franciliennes dans plusieurs enseignes de supermarchés.

Tout le monde se met au « craft » !

Face à ce changement de préférences, les grands groupes industriels comme AB inBev, Heineken et Carlsberg exploitent près de 800 marques de bières et s’adaptent en s’appropriant les codes de la craft beer.
En effet, on voit de plus en plus de publicités mentionnant l’ingrédient star de la bière craft, le houblon. La bière artisanale ne contient pas qu’un style mais une multitude de couleurs, de parfums, d’histoires et de verres pour les servir !
Pour rappel, un style de bière est une catégorisation de la bière en fonction de certains critères comme le taux d’alcool, la nature de la levure, les céréales et les malts, la variété du houblon, mais aussi de multiples autres facteurs qui influencent les goûts et les propriétés de la bière. (Source, La bière c’est pas sorcier, Guirec Aubert, Marabout, 2017)
Sans devenir un produit élitiste, la bière artisanale mérite d’être connue, au delà des couleurs de sa robe.
Voici donc une sélection de quelques styles de bière à connaître pour se familiariser avec la sujet:
Lager, (prononcez « la-gueure »): Bière d’origine bavaroise à la levure particulière désigne souvent des bières claires et faibles en alcool, supposées rafraichissantes.
Sour, (prononcez sa-ou-eur): Bière atypique donc l’acidité provient de bactéries naturellement présentes dans l’air ambiant, les lactobacilles, qu’on retrouve dans les produits laitiers et que les brasseurs belges maitrisent depuis longtemps avec les Geuzes, Lambics et Kriek

India Pale ale, (prononcez une Ine-dia paile aile): Bière d’origine anglaise élaborée au 19ème siècle pour voyager jusqu’aux colonies indiennes, et dont la recette implique l’utilisation d’une dose forte en houblons, révélateurs d’une amertume puissante
Stout (prononcez un staoute): Style anglais qui utilise du malt très torréfié, et qui contrairement aux idées reçues, propose des bières légères au bon goût de café et de chocolat

Si vous souhaitez en savoir plus, sachez qu’il existe plus d’un millier de styles de bières dans le monde entier.
On recommande par exemple le joli livre illustré de Guirec Aubert, La bière c’est pas sorcier aux éditions Marabout et pour une étude plus approfondie des styles de bières on vous conseille Les saveurs gastronomiques de la bière de David Lévesque Gendron et Martin Thibault aux éditions Druide.
Une belle rentrée littéraire pour la bière !
Si vous ne vous croyez pas encore assez sérieux pour vous plonger dans une encyclopédie, même illustrée, rendez-vous dans les bars et caves spécialisées de la capitale que nous avons sélectionnés dans un précédent article.
Vous pourrez aussi vous joindre à l’un de nos Beer tours, jeux de piste ou ateliers de dégustation organisés régulièrement et disponibles à la réservation pour vous familiariser avec des styles de bières tout en découvrant Paris ! (https://tourisme.echappee-biere.fr/activites-paris/)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *