Visite – Dégustations – Jeux de Piste Alsace

L’Alsace, sur la route de la bière au coeur de l’Europe

Visiter l’Alsace…c’est plonger au coeur d’un terroir où houblons, vignes, et géraniums embrassent les maisons à pans de bois, c’est randonner autour du mont St Odile et contempler la plaine d’Alsace, c’est apprécier en bordure des majestueuses houblonnières un coucher de soleil sur les  blés dorés du Kochersberg, et c’est surtout prendre le temps d’admirer les dentelles de grés de la Cathédrale de Strasbourg, une bière à la main !
Le traditionnel et séculaire bierstub vous séduira par ces accents européens comme alsaciens, qui font mousser la bière sur un comptoir à coup de « santé, cheers, prost ou s’gelt » !

Une Histoire brassicole Alsacienne vieille de plusieurs siècles

Logée au coeur de l’Europe, elle est comme çà l’Alsace de la bière : colorée, conviviale, gourmande et généreuse ! Et c’est en son coeur, à Strasbourg, qu’elle s’y épanouit depuis des siècles. Elle y est brassée depuis 961, époque où la bière de noël y est mentionnée pour la première fois.  Strasbourg, idéalement située, a pu compter sur une eau de qualité en abondance, la proximité du Kochersberg et ses terres fertiles productrices d’orge et de houblon : un carrefour idéal pour le développement des brasseries. Longtemps gérées par le Grand Chapitre de la cathédrale, c’est en 1259 que la première brasserie artisanale privée apparaît. Non loin de Notre Dame, elle est l’oeuvre d’Arnoldus, premier cervoisier et pionnier de la brasserie urbaine et artisanale !

Un développement pluriel des brasseries alsaciennes

Au fil des siècles, dans et hors les murs de la ville, la bière a tracé son sillon : dès 1471, les brasseurs intègrent la « tribu des tonneliers », exerçant deux métiers : tonnelier et brasseur. En 1664, à la brasserie du Canon, naît la dynastie Hatt, mère de la future Brasserie Kronenbourg A la veille de la Révolution française, l’Alsace accueillera près de trois cents brasseries. Vingt-quatre seront créés à Strasbourg entre 1789 et 1795 ! Née en 1740,
rebaptisée brasserie de la Patrie en 1789, la brasserie Schutzenberger fut la première à introduire au XIXe siècle, la fermentation basse en Alsace, qui allait révolutionner la fabrication de la bière et activer l’expansion de la bière alsacienne à travers le monde. Au début du XXè siècle, à la Belle époque , l’Alsace compte 250 brasseries. L’un d’entre elles, toujours indépendante depuis 1640, crée la Pils Météor en 1927 ! Puis progressivement
il y eut une mouvement de déclin et concentration des brasseries pour arriver à quatre brasseries industrielles en 2010.

Le renouveau des « craft beers made in Elsass » !

Mais depuis 1999, et la nouvelles révolution du mouvement des « craft beer », la « fée du fourquet » agite de nouvelles saveurs et arômes pour chatouiller nos papilles de plus en plus éduquées ! Ce sont pas moins de 45 brasseries artisanales qui créent et animent la diversité des bières actuelles.
C’est toute ce patrimoine alsacien, véritable alchimie des générations de brasseurs, qui se raconte dans cette Bière, singulière Echappée qui vous surprend… Ce sont ces histoires authentiques et saveurs gourmandes que l’Echappée Bière Strasbourg vous proposera de découvrir lors de visites de brasseries ou dégustations de bières artisanales : la noblesse des cultures bières !
Jetz geht’s los…